La Grande Couronne parisienne aura aussi son Grand Paris des Bus Territoires

D'ici 2020, 25 lignes de bus express auront été créées ou améliorées dans la grande couronne parisienne.   © © DR
Actualites

Les Collectivités

Michel Grinand

Déjà quatre lignes améliorées. Le Grand Paris des Bus lancé par Valérie Pécresse ne se limitera pas à la proche banlieue. Depuis le 1er janvier, le Syndicat des Transport d’Île de France (Stif) qu’elle préside a commencé à renforcer les lignes de bus qui sillonnent la Grande Couronne parisienne en empruntant des voies express. Répondant aux besoins exprimés lors de leur consultation par les Franciliens, le Stif va donc créer ou augmenter la fréquence des dessertes régionales de banlieue à banlieue sans passer par Paris. Déjà, quatre lignes ont été renforcées : l’Express A14, entre les Mureaux (78) et La Défense (92) et entre Verneuil (27) et La Défense ; L’Express 10 entre Les Mureaux et Saint Quentin (78) et entre Torcy (77) et Créteil (94). Au total, ce sont 69 courses qui ont été ajoutées.

Vingt-et-une lignes connectées. Dès son prochain conseil général, le Stif étudiera aussi la création ou la restructuration, d’ici 2020, de six lignes et le renforcement de quinze lignes existantes. Pour toutes, l’objectif visé sera la qualité de services. Pour commencer, leur amplitude horaire ira de 6h00 à 21h00, avec une fréquence minimale de 30 minutes entre deux passages. Ces horaires seront aussi coordonnés avec ceux des autres modes de transport afin d’obtenir une véritable intermodalité. Chaque fois que cela sera possible, les bus express pourront circuler sur les voies dédiées aux bus sur les autoroutes et bénéficieront de la priorité aux feux de circulation. Enfin, les trajets étant assez longs, les véhicules seront climatisés, équipés d’écran informant les passagers des prochaines correspondances et, pour certains, d’une connexion Wifi. Ce nouveau réseau devrait alléger les flux quotidiens sur les grands axes et même ouvrir des perspectives nouvelles d’emplois sur ces axes. Idéalement, cependant, l’élargissement de l’amplitude horaire des lignes expresses jusqu’à minuit rassurerait les usagers et correspondrait davantage à la vie parisienne moderne en permettant aux usagers de moduler leur temps de travail, de dîner ou de profiter d’un événement sur place avant de rentrer chez eux. La vie quotidienne ne se limite pas qu’au travail.

MG

Les six lignes expresses crées ou restructurées :

  • Paris-Saclay (91), prolongée ensuite par Saclay-St Rémy-les-Chevreuse (78)- Rambouillet (78)
  • Etampes (91) -Arpajon (91)
  • Montereau (77)–Provins (77)
  • Cergy (95) – Argenteuil (95)/Ermont
  • Bray sur Seine (77)– La Ferté sous Jouarre (77)

Les quinze lignes expresses renforcées :

  • Cergy (95)- Saint-Quentin (78)
  • Plaisir (78)– Saint-Cloud (92)
  • Massy (91)-Dourdan (91)
  • Massy (91) -Evry (91)
  • Yerres (91) -Evry (91)
  • Yerres (91) -Rungis (94)
  • Melun (77) -Rebais (77)
  • Château-Landon (77) – Melun (77)
  • La Ferté Gaucher (77) -Chessy (77)
  • Meaux (77) -Tremblay (93)
  • Meaux (77) – Serris (77)
  • Cergy (95)-Roissy CDG (95)
  • Bray et Lû (95)-Pontoise (95)
Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.