Avis favorable du commissaire enquêteur pour le BHNS Aixois Territoires

  © NBC
Actualites

Les Collectivités Les Opérateurs

Nathalie Bureau du Colombier

Mise en service en 2019. Le commissaire en charge de l’enquête publique sur la réalisation de l’Aixpress, la ligne urbaine du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) d’Aix-en-Provence, a rendu un avis favorable à la déclaration d’intérêt général du projet au regard de ses impacts sur l’environnement. Une nouvelle étape vient donc d’être franchie dans le projet de bus à haut niveau de service à Aix en Provence, lequel reliera les quartiers ouest au parking relais Krypton au sud-est de la ville. Au terme de l’enquête publique, menée en janvier et février derniers, le commissaire enquêteur Bernard Moureu, a émis un « avis favorable » en « considérant que le projet de BHNS est un axe structurant du futur réseau de transport en commun de la ville d’Aix-en-Provence en cohérence avec le Plan de Déplacements Urbains (PDU) ». Il ajoute, à propos de l’information du public sur le déroulement des travaux, qu’une campagne sera menée l’été prochain, en amont du démarrage du chantier. Une première phase du chantier débutera en septembre 2017 avec l’adaptation du réseau actuel. La mise en service de l’Aixpress est annoncée pour 2019.

Un gain de 10 minutes. Le réseau s’étendra sur 7,2 km et comprendra 19 stations positionnées tous les 350 mètres. Sa fréquence de passage sera de 7 minutes. La vitesse commerciale des bus sera de 17 km/h, ce qui leur permettra d’effectuer le parcours en 25 minutes, au lieu de 35 minutes avec un bus classique. Son parcours sera constitué à plus de 80% en site propre. Le projet prévoit également l’insertion sur le tracé de voies cyclables et piétonnes et la requalification des voiries. La ligne desservira les grands quartiers, le centre-ville, les équipements et tous les sites universitaires d’Aix-en-Provence. En parallèle, un parking relais souterrain sera construit sur le parcours de la ligne, route de Galice. Conçu comme un pôle d’échanges, il doit être livré dès le printemps 2019. Le coût total de l’opération est estimé à 66,2 M€ hors matériel roulant. Lauréat du deuxième appel à projets « Transports urbains hors Ile de France », le projet recevra une subvention de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France à hauteur de 7%.

Aixpress

Nathalie Bureau du Colombier

Message

Veuillez vous identifier pour laisser un commentaire, cliquez ici pour vous identifier

  • Il n'y a pas de commentaire sur cet article. Soyez le premier à réagir.